QUEL AVENIR POUR LA COMMUNAUTÉ JUIVE SÉPHARADE : DES LEADERS D’OPINION RÉPONDENT

QUEL AVENIR POUR LA COMMUNAUTÉ JUIVE SÉPHARADE : DES LEADERS D’OPINION RÉPONDENT

ENTRETIEN PAR SONIA SARAH LIPSYC Dr Sonia Sarah Lipsyc est rédactrice en chef du LVS et directrice de Aleph – Centre d’études juives contemporaines. Dans Suite »

LE GRAND SECRET D’ISRAËL : POURQUOI IL N’Y AURA PAS D’ÉTAT PALESTINIEN SELON LE JOURNALISTE STÉPHANE AMAR

LE GRAND SECRET D’ISRAËL : POURQUOI IL N’Y AURA PAS D’ÉTAT PALESTINIEN SELON LE JOURNALISTE STÉPHANE AMAR

PAR BERNARD BOHBOT Bernard Bohbot est étudiant en histoire à l’UQAM. Auteur d’un mémoire sur les Juifs d’extrême gauche en mai 68 et la question palestinienne, Suite »

PSYCHANALYSE ET JUDAÏSME

PSYCHANALYSE ET JUDAÏSME

ENTRETIEN AVEC MARC-LÉOPOLD LÉVY PAR SONIA SARAH LIPSYC Marc-Léopold Lévy est psychanalyste à Paris depuis 1969, membre notamment de la FEP (Fédération européenne de psychanalyse). Il Suite »

DE « YERUSHALAIM SHEL ZAHAV » À NETTA : TOUR D’HORIZON DE LA CHANSON ISRAÉLIENNE

DE « YERUSHALAIM SHEL ZAHAV » À NETTA : TOUR D’HORIZON DE LA CHANSON ISRAÉLIENNE

PAR AGNÈS TIANO Journaliste à RCJ (Radio communauté juive) à Paris, et productrice de l’émission la « Scène israélienne » (émission bimensuelle), elle nous offre ici un tour Suite »

ISRAËL, LE 7<sup>E</sup> ART EN 70 ANS

ISRAËL, LE 7E ART EN 70 ANS

PAR RUDY ABECASSIS Rudy Abecassis, vidéaste, reporter vidéo et scénariste, originaire de Marseille, il a immigré en Israël en 2015. Il nous livre ici un panorama Suite »

TOUR D’HORIZON DE LA LITTÉRATURE ISRAÉLIENNE

TOUR D’HORIZON DE LA LITTÉRATURE ISRAÉLIENNE

ENTRETIEN AVEC L’ÉCRIVAINE ET TRADUCTRICE ESTHER ORNER PAR SONIA SARAH LIPSYC L’auteure israélienne Esther Orner, – elle a notamment écrit « Autobiographie de Personne et Suite »

ISRAËL, LE LABORATOIRE DU MIEUX-VIVRE ENSEMBLE

ISRAËL, LE LABORATOIRE DU MIEUX-VIVRE ENSEMBLE

PAR SYLVIE HALPERN Sylvie Halpern a été toute sa vie journaliste en presse magazine. Elle a créé Mémoire vive, une entreprise de rédaction d’histoires de Suite »

L’APPROPRIATION CULTURELLE EN DÉBAT

L’APPROPRIATION CULTURELLE EN DÉBAT

PAR ANNIE OUSSET-KRIEF Annie Ousset-Krief  était Maître de conférences en civilisation américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle à Paris. Elle réside maintenant à Montréal. Le onzième et dernier Suite »

 

Une intégration réussie ou une communauté désintégrée?

Nous reproduisons ci-dessous des extraits de l’article de l’auteure Dr Esther Benaïm-Ouaknine, Sociolgue et professeur à l’Université de Montréal. paru dans l’ouvrage « Juifs du Maroc. Identité et dialogue. » Édition La pensée sauvage, Grenoble 1980. (Pages 359-370). Du vécu au mythe Que

Les Juifs sépharades de Montréal: l’Association Sépharade Francophone et le début de l’École Maimonide

Dr Jean-Claude Lasry nous livre, dans ce témoignage que nous avons sollicité, les débuts institutionnels de la Communauté sépharade à Montréal. Dans ce texte dont nous publions de larges extraits, il raconte les différentes étapes de l’Association Sépharade Francophone et

Identité et organisation: entre sauvegarde et mutation

Il nous paraissait nécessaire, depuis quelques années, de comprendre l’évolution des structures communautaires en place, les nouvelles formes d’adhésion et de comportements collectifs de la communauté sépharade à Montréal. Nous croyons qu’après plus de cinquante ans de présence d’immigrants juifs

La communauté sépharade en quelques chiffres

En 2011, Charles Shahar démographe de la Fédération CJA a entamé son étude démographique et sociologique de la communauté juive de Montréal. La précédente enquête datait de 2001. L’étude sur la communauté sépharade représente donc le 7ème volet de son

Éditorial : Sept 2015

Ce dossier « Être sépharade à Montréal » est le premier d’une série que le LVS consacrera à l’identité sépharade dans le monde. La présence sépharade au Québec date déjà de quelques siècles comme en témoigne la première synagogue « Sheerit Israël. Spanish

Mot du président : Sept 2015

Une civilisation est le mode le plus élevé de regroupement et le niveau le plus haut d’identité culturelle dont les humains ont besoin pour se distinguer des autres espèces. Elle se définit à la fois par des éléments objectifs, comme

Foundation CSUQ Gala Photos

Source: CSUQ Events

Top