ÉDITORIAL : SEPTEMBRE 2017

Dr Sonia Sarah LIPSYC

Sonia Sarah Lipsyc

Merci. Vous êtes nombreux à nous dire attendre avec impatience chaque numéro du LVS dans sa nouvelle formule avec son dossier spécial, ses différentes rubriques et la vie communautaire.  Nous poursuivons notre effort en lançant une campagne de soutien à laquelle vous pouvez vous associer par un don de 36$ donnant droit à un abonnement au LVS. N’hésitez pas à offrir en cadeau un abonnement à l’un de vos amis ou membre de votre famille 1. La qualité d’un magazine dépend de son équipe – et nous avons eu la joie d’être primé en avril dernier par l’Association des Médias Communautaires du Québec (AMECQ) en recevant le premier prix de la conception graphique pour le travail d’Elodie Borel – mais, vous vous en doutez également, des moyens dont il dispose pour mieux informer notre communauté et le monde environnant de la vie juive francophone au Québec. Toute contribution de votre part sera grandement appréciée. Et je me tiens à votre disposition pour tout échange au sujet de notre magazine 2.

Le couple juif dans tous ses états est le titre de notre dossier spécial dont certains articles sont uniquement disponibles en ligne. Il aborde le mariage juif, de l’étape de la rencontre, à la cérémonie du mariage, en passant par la recherche de l’équilibre du couple. Mais il donne aussi à réfléchir sur les impasses de l’union et les moyens alors de s’en sortir pour poursuivre dignement sa vie dans le respect de la loi juive.

Nous continuons à souligner la vie juive canadienne avec notre nouvelle rubrique Être Juif et Québecois. Pas moins de trois rubriques sont consacrées au monde sépharade avec Culture Sépharade, Itinéraires de jeunes sépharades d’ici et d’ailleurs et Coups de projecteurs sur nous autres. Elles côtoient nos rubriques Judaïsmes et Monde Juif avec un article d’Elie Gerson sur les Juifs de Turquie. Et bien sûr, la Vie Communautaire a une large place avec là aussi, une nouvelle rubrique « Découvrir les bénévoles, professionnels et constituantes de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ). »

En plus des plumes que vous connaissez de David Bensoussan, Maurice Chalom, Elias Levy et de la mienne, nous avons, au cours de l’année, accueilli quatre nouveaux collaborateurs : l’universitaire Annie Ousset-Krief, l’historien Eric Yakov Debroise et les journalistes Sylvie Halpern et Carine Elkouby. Notre correctrice Martine Schieffer s’implique également dans la rédaction de quelques articles communautaires. Et nous continuerons dans la mesure de nos moyens à étoffer cette équipe paritaire pour mieux refléter et servir notre communauté.

Vous recevrez ce magazine la veille de la nouvelle année hébraïque 5778. Et pour rester dans le ton de notre dossier spécial, un vers des Cantiques des Cantiques me revient à l’esprit : « Entraine moi à ta suite, courrons ! » (1; 4). Il s’agit du désir qu’exprime la bien-aimée à son bien aimé. Mais la littérature rabbinique le lit comme l’appel de l’Assemblée d’Israël vers le Créateur. Elle lui demande de faire le premier pas afin qu’elle puisse revenir à Lui, en écho de ce verset des Lamentations 5; 21 : « Ramène nous vers Toi, D.ieu et nous reviendrons ».

Or, dans la tradition juive, les portes du ciel s’ouvrent au Nouvel An à Rosh Hashana : le premier pas est fait. Le reste nous appartient. Nous revenons sur le déroulement de l’année écoulée, nos tentatives, nos réussites, nos dérapages, nos questionnements. Un compte de l’âme (‘heshbon nefesh) comme le dit si bien l’expression hébraïque. C’est un moment de recueillement, de demande de pardon, de  prières. Un moment où l’on demande la santé, la prospérité, la sécurité et tout ce que l’on souhaite pour soi, ses proches, sa famille, ses amis, sa communauté, la ville, la Province, le pays où l’on vit, et le reste de l’humanité avec une pensée tout particulière pour un pays qui nous est cher, l’État d’Israël.

À titre personnel, j’ajouterai que se renouvelle cette année pour notre communauté, soucieuse de la pérennité de son identité sépharade et francophone, une réflexion féconde dans un esprit d’ouverture et d’inclusion.

« Chana Tova ou metouka »,
bonne et douce année à nos lecteurs/trices réguliers ou furtifs !

Sonia Sarah Lipsyc

 

Notes:

  1. Contactez Agnès Castiel au 514 733-4998 ou à acastiel@csuq.org, ou encore directement en ligne à http://lvsmagazine.com/donation/
  2. slipsyc@csuq.org